Petit prince

Petit prince

 

Je ne sais pas par où commencer.

Si je dis les mots qui me viennent à l’esprit, ta maman ne va pas aimer. Et j’ai pas envie de lui expliquer, puis elle n’aurait pas envie d’écouter. Alors j’arrête de penser  et je me laisse aller à sentir, à te sentir.

J’ai envie de te dire bienvenu, petit bout de chair, mon cœur, ma beauté, toupetitout. Envie de m’enfuir avec toi dans les bras, de te garder, de t’aimer, de te bercer.

Moi qui n’arrivais pas vraiment à croire en toi, à sentir ta présence.

C’est sans doute que les derniers temps ont été durs et que aimer fait peur maintenant…

C’est sans doute que papa n’est pas là pour ton arrivée…

C’est sans doute que la vie, et le vent, et les nuages, et les fleurs…

C’est sans doute que je suis fatiguée, j’ai l’âge d’être ta grand-mère…

C’est sans doute que je doute…

Et là tu viens d’arriver.

Et à te connaître toutes mes défenses ont cédé, j’ai dû me cacher pour pleurer.

J’ai senti que la vie, en plus de continuer, était née à nouveau.

Et sur ton petit berceau transparent, je n’ai pu que te dire : bonjour, mon amour, bonjour petit  prince.

Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Petit prince

  1. Cécile-Natacha dit :

    Très doux, très tendre! Et bienvenue à ce petit prince!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s