Toi petite

 

toi petite

Toi petite

Je viens de regarder de près une vieille photo de toi et j’ai été prise d’une vilaine envie de revenir au temps où c’était moi qui te prenais dans les bras.

Le temps où tu étais toute petite et où toute entière tu tenais dans une seule embrassade.

Le temps où j’étais ton plus grand amour.

Ce temps tu sais, où je te sortais de la douche enveloppée dans une grande serviette et où tu riais de me voir mouillée.

Le temps où tu t’endormais dans mon lit.

Où les frites te faisaient ouvrir grand la bouche.

Où tu parlais ton langage à toi et un peu à moi.

Tu me manques.

Même si j’adore te voir si grande, si forte, si belle, plantée devant le monde et devant la vie.

Même si toujours, je comprends pourquoi tu pleures.

Même si ton grand sourire qui ressemble au mien, tes yeux pétillants et ta manière de danser quand tu parles me font renaître chaque jour.

Toi petite me manque.

Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s