L’araignée


l'araignée

 

 

L’araignée

 

C’est une de ces bêtes invisibles à l’œil nu.

Ou plutôt juste connue des initiés, voilà.

Il faut l’avoir  vécue, comme ça, oui vécue, pour la voir, pour la reconnaître

Pour la sentir s’approcher.

Mauvaise, rampante, grignoteuse.

Dans les méandres de mon cerveau, entre os et membranes, elle se faufile, velue, repoussante, teigneuse. Elle doit avoir des yeux jaunes, ou rouges, épuisés eux aussi.

Sur son dos, la douleur s’est installée, elle pourrait souffrir aussi de me faire souffrir, n’est pas bourreau qui veut, ne jouit pas de la souffrance d’un autre qui le décide.

Mais elle s’est fait une raison et heure après heure, minute après minute, elle entreprend son travail de démolition.

Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s