Mort par noyade

DSC06369

 

Mort par noyade

 

Tout est prêt.

L’embarcation se balance au gré des vagues, le ciel, même s’il n’est pas bleu, ne semble pas menaçant, le vent est frais, tendre, matinal.

La personne qui se prépare à monter à bord a quand même le cœur battant et les jambes un peu molles. N’est pas marin qui veut et elle a le sentiment dévastateur d’usurper la place du Capitaine.

Mais l’heure n’est pas aux sentimentalismes, il faut naviguer.

Debout à l’avant, oui à l’avant car les termes maritimes n’ont aucun sens pour elle, jumelles à la main et cartes déployées, elle se redresse, lâche les amarres et avance.

Pas longtemps, le large semble à peine atteint.

Une lame de fond, surgie de rien, de l’eau et du ciel, imprévue comme toutes les maudites lames de fond, retourne la barque.

 

Et c’est alors, la mort par noyade.

Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s