Si un jour

IMG_2109

 

Ce weekend  nous sommes sortis

Pas en boîte, trop vieux

Pas au cinéma, trop long

Pas au restaurant trop cher

Nous sommes allés à la campagne, un endroit au milieu de rien, à côté de l’eau, sous le soleil

Quelques palmiers, des cactus, un arbre mort

De l’herbe folle, des amis, un cheval énorme et un petit chien de rien du tout

 

Mais surtout, oh surtout, du vent.

Un vent qui décoiffe, qui donne envie de respirer à fond, de vivre.

Un qui chatouille les narines, qui fait s’envoler les chapeaux, et tourbillonne par endroits, prisonnier pour une minute de la terre et des arbres.

L’eau sous son haleine frémissait, les nuages valsaient, et le ciel vibrait.

Si j’avais porté une de mes jupes ce jour-là, il s’y serait engouffré, aurait caressé mes jambes, et en serait ressorti essoufflé, ravi.

 

Le vent.

Si un jour vous voyez que je me fane, que je parle moins, menez-moi donc dans un endroit où il y a du vent.

Le vent me  fait revivre. Me tenir droite, sourire, tourner mon visage vers le ciel.

Le vrai vent, celui qui souffle avec force, qui tire la terre de son sommeil, qui pousse les fleurs vers le ciel, et enivre les bêtes.

 

Le vent

 

Si un jour….

Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s