Les frères Páramo

IMG_0428 

Les frères Páramo

Encore des morts, deux jeunes hommes, deux frères, fils du même père et de la même mère.

Et de nouveau les voix s’élèvent… discordantes, non ?

Ouais, le père l’a mérité… Ouais, il a dit je ne sais quoi…

Nous sommes tombés bien bas… S’entretuer à coups de feu n’est plus vraiment suffisant, il nous faut aussi maintenant utiliser des mots et des sentiments, vils et rampants…

Bien bas, oui, nous sommes tombés bien bas.

 

PS : je me demande si dans un funérarium, on peut avoir un rabais : deux pour un, quoi.

Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Les frères Páramo

  1. olwister dit :

    Peut-être que « justifier » permet pour certains de rendre les choses supportables ? De rendre un peu compréhensible l’incompréhensible ?
    En fonction de quoi tu choisis les noms sur le tissage ?

    • Gwenn-Aelle dit :

      Ce n’est pas aléatoire du tout..Ce pourrait l’être avec plus de 60 000 morts…
      Il y en a qui me « parlent »..je me sens atirée vers eux..Ils ne sont pas nombreux tu as vu…Mais..ils me parlent..Et figure-toi, que pour l’un d’eux, sa femme a vu la photo de mes « broderies » juste quand je le lui ai fait..Elle m’a contactée, en larmes..Et maintenant nous sommes amies..Alors, j’ai réussi mon pari, parce que pendant que je brode je pense à eux, à leur famille…et tu vois…Mes pensées lui sont parvenues, à cette femme.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s