Faire un effort

Faire un effort

 

Eh bien moi je pense, tout au fond de moi, que celui qui vit une situation chronique, vit la vie d’une manière différente.

Que ce soit de la violence, une maladie, le manque d’argent, le manque d’amour… Tout ce qu’on peut imaginer : la douleur, physique ou émotionnelle, chronique, change ton regard.

Et pas seulement le regard extérieur, celui que voient  les autres, mais l’intérieur surtout, celui que toi tu sens.

Le ciel n’est plus jamais vraiment bleu

Plus jamais le vent ne sera  vraiment frais

N’importe quel petit détail devient montagne, n’importe quelle marche précipice

Et même s’il y a des moments de rémission, où le saoulard n’a pas cogné, où tu as gagné quelques sous à vendre des babioles, ou alors quand la maladie est en phase de rémission, plus rien n’est jamais pareil : il reste pour toujours, au-dessus de toi, et en toi, une cape sombre, une mémoire de la douleur, une saveur amère dans la bouche.

C’est pour ça que tu ne souris pas pareil, même si tu fais un effort

C’est pour ça que tu ne ris plus autant, même si tu fais un effort

C’est pour ça que la vie est plus dure, même si tu fais un effort…

 

Alors je demande un service, un grand et difficile, je le sais… Non, je ne demande pas que vous soyez comme moi, je ne vous demande pas de vous rabaisser, ni de comprendre, ce qui est chronique est incompréhensible pour qui ne le vit pas.

Quand le coup n’a pas laissé de bleu sur le visage, seul celui qui l’a reçu le ressent. Quand le manque d’argent se porte dans de vielles chaussures, seul celui qui marche avec  le ressent. Quand l’amour manque, seul celui qui attend tout seul dans le salon le ressent…

Et quand la maladie attaque, quand la douleur est insupportable, seul le condamné le ressent.

 

J’attends juste que vous ne me demandiez pas d’être aussi joyeuse que vous, que vous ne me demandiez pas d’aller aussi loin que vous, et surtout, oh surtout, que vous ne me demandiez plus, plus jamais s’il vous plaît, de faire un effort.

Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s