Mi papá…

Mi papá…

A través de la voz de un hombre, sube la de un niño: mi papá

Mi papá se murió.

Voy a ver a mi mamá

La cremación de mi papá

Es tan extraño que regresemos a la infancia cuando justamente, la generación que nos precede se desdibuja, y los vemos irse, uno a uno, tres en diez días para mí.

Una tía, la mamá de un amigo, tu papá…

Mi papá se murió.

Y esas tres palabras, enunciadas con tanta calma, con voz pausada, dejan vislumbrar todo tu sufrimiento, toda tu angustia frente a la realidad…

Tu papa se murió…

Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s