Quand le corps démange



Pour le 8 mars 2012

Quand le corps démange

J’suis occupé en ce moment. Plein de choses à penser. J’sais pas si le jour, ou la nuit. Si j’me cueille une gamine du lycée ou juste une bonne femme dans la rue. J’sais pas si aujourd’hui ou demain. Ça, y’a pas photo, moi, ça urge, et je trouve même ça vraiment sympa que ce soit le jour d’ la femme, là, si ça se trouve on fête ensemble même. J’pourrais même la laisser jouir un peu avant d’ la finir, because la pleine lune quoi !…

J’ fais qu’y penser, encore et encore, ça urge.

La première, oui, j’m’en souviens. C’est les copains qui m’ l’ont offerte pour mes 15 ans, histoire de voir si j’étais un homme ou une tante.

On s’y est tous mis, on l’a coincée, et y me l’ont tenue, parce que, qu’est-ce qu’elle pouvait nous foutre comme ruades, la vache, sale gamine ! Ça, j’dois le dire, j’ai juté vachement vite, mais y z’ont rien vu parce que j’ai continué à ramoner un moment, pour qu’y disent rien, quoi, sans blague?… Bande de commères. Après, là, quand j’ai eu soit disant fini, ben, y s’la sont faite aussi, manquait plus qu’ça, on l’avait rien que pour nous, non ? Puis y sont allés la balancer, là-bas, dans un ravin, j’sais pas bien, j’avais vachement trop bu.

Après… Bah après, j’ai continué quoi, c’est tout…  J’aime ça, si non, quel intérêt, quoi?

Pourquoi ? Ben pour ça, parce que j’aime, ça me plaît.

Qu’elles donnent des coups  de pied, qu’elles aient peur, qu’elles me regardent et disent non, que j’leur fasse pas mal, que j’leur fasse rien….

Bah… J’ leur fait rien, j’les baise, c’est tout… Bande de vieilles connes, pour qui qu’elles s’prennent aussi ?

C’est comme à la télé : toutes ces séries américaines pleines de criminels, de psy à la noix, et de flics hyper beaux… Puis  leurs explications, pourquoi, quand, que ça remonte à l’enfance, que c’est un serial killer et j’sais pas quoi encore… Que des conneries !

Si j’ le fais, c’est parce que j’aime ça, c’est tout.

Qui aime pas ça, baiser une bonne femme, c’est bien pour ça qu’on est des hommes, non ?

Celle de l’autre jour, oui, c’était plus dur, elle était vachement grande, et puis, j’ me baladais tout seul… Mais quand le corps m’démange, y m´démange…. J’ te l’ai seulement attrapée par derrière, mais sans cogner de ce côté-là, hein, j’suis pas pédé, moi… Celle-là, j’ te l’ai étalée d’abord, et après j’l’ai baisée… Même que ses yeux y s’avaient l’air bizarres, comme endormis… Celle-là, elle  m’a même pas vraiment plu… Sont mieux quand elles sont vivantes, et qu’elles cognent…. Après oui, on leur donne c’ qu’elles sont venues chercher, non ? Et puis qu’elles s’taisent un peu, pauvres connes…

Là, pour ce qui est d’ les tuer, c’est juste une histoire d’ordre, de propreté… Rien à voir avec le pouvoir, ou la satisfaction de je ne sais quoi… Si on les laisse vivre, tiens, elles seraient capables d’aller se plaindre, de nous dénoncer même… Et moi, pourquoi que j’ laisserais faire ? Non, non, c’est plus propre si on les tue, puis on les balance par là-bas, n’importe où, on s’en fout, sont pas des filles d’ la haute, tout de même, non ?

Bon, ça urge, là, j’ fais qu’y penser….

Une chose qui est sûre, c’est que là, je m’casse pour Ciudad Juárez… Là-bas, z’en ont rien à branler de leurs fameux féminicides, encore un grand mot qu’y sont allés inventer, tiens ! Ça, z’ont rien à foutre, hein ? Foutus journalistes de mon cul, feraient mieux d’rentrer chez eux, bandes d’assoiffés… !

Ouais, demain, direction Juárez…  J’ suis plus tranquille là-bas, et franchement, ça urge, là…

Parce que… quand le corps démange… Y démange, hein ?


Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s