Un mariage forcé

Un mariage forcé

Brouhaha, rires et conversations. Regards bienveillant, pleins de joies, de feux. Autour de moi, les gens parlent, se souviennent, mesurent le chemin parcouru.

Je pourrais presque flotter si la douleur ne me rappelait à l’ordre. Une douleur physique bien réelle d’abord, qui paralyse mes jambes avant de se nicher au creux de mon ventre. Et puis l’autre, celle qui est dans ma tête, dans mon cœur, dans mes tripes.

J’ai apporté son image avec moi, sur mon cœur, je l’ai cachée à tous les regards, jalouse de mon chagrin, de son absence, comme s’il n’avait disparu que pour moi.

Je sens la sueur perler à mon front, l’heure avance, je vais devoir dire « oui », m’avancer devant eux, prendre la parole, et sceller le pacte. Attendre les embrassades, les félicitations, sans avouer que je pense à un autre.

Comme dans un mariage forcé, il faudrait que quelqu’un se lève, prenne la parole et tonne :

« Arrêtez ! Arrêtez ! Ce mariage est impossible ! »

L’espoir est fou, l’espoir est absurde, je le sais.

J’attends, le regard tendu vers la porte, vers tous ceux qui rient encore, même si certains ont les larmes aux yeux. Il faut, il le faut absolument, que quelqu’un se dresse  et crie la vérité, l’autre vérité, celle que j’attends de tout mon corps, de toute mon âme.

Quelqu’un doit venir et me réveiller, me sortir de ce cauchemar interminable.

Ce n’est que plus tard, bien plus tard, seule, que j’accepte. Personne ne sera venu me sauver. Personne n’aura emporté la mariée sur un cheval blanc, le rêve est perdu, l’espoir piétiné.

Mon père est mort. Il ne reviendra pas.

Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s