Ailleurs

Publié le  13 avril, 2010 

Ailleurs

 

Aujourd’hui, c’est l’enterrement de papa. J’attends. Bientôt il va falloir partir.

 

J’ai toujours vu mon père comme un géant, un homme fort, puissant, indestructible.

Sa voix a toujours accompagné ma vie, ses mains, son regard.

Et là, il va falloir partir

 

Je n’ai jamais pensé sa mort. Celles des autres, oui. Mais pas la sienne. Jusqu’à il ya quelques heures, mon père était immortel.

 

Il était si grand, si fort….

 

Hier, je le regardais sur le lit, attendant qu’il respire de nouveau, qu’il se réveille et gueule : « Mais qu’est-ce que c’est que ce foutoir !!! » Et je voulais qu’il s’asseye et commence à donner des ordres.

Le téléphone a sonné et j’ai couru pour qu’il ne se réveille pas.

 

Hier mon père est mort et aujourd’hui c’est son enterrement.

Papa est mort, il ne reviendra plus.

C’est fini.

 

Tout à l’heure, on va le mettre sous la terre, comme il l’a demandé. Dans son cercueil, nous lui avons mis de fleurs, des photos, des coquillages, du sable et même du chocolat, des freskas bien sûr… Il emporte avec lui le Mexique, la Bretagne et un petit bout de chacun d’entre nous.

Il a demandé à ce que l’on inscrive sur sa tombe une phrase qui est sa vie : » Ses os au Mexique, son cœur en Bretagne et son âme Ailleurs ».

 

Papa est parti… Il est Ailleurs.

Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s