Parce que les epines ont des roses

Publicado el 24 febrero, 2007

PARCE QUE LES EPINES ONT DES ROSES

Pas vraiment besoin d’explications pour ce tableau…Je pense que le titre est largement suffisant pour permettre de réfléchir à tout le bien qui peut venir d’un mal… Mais, c’est évident, j’aime m’étendre sur mes sentiments… Et c’est aussi une bonne conclusion pour ce chapitre sur la fibromyalgie. Il n’y pas que tristesse et déchirements.

 Donc, les épines ont des roses….Ce qui est dur, c’est d’arriver au point où l’on est capable d’en respirer le charme…C’est à dire d’arriver au jour où les épines ne font plus si mal…

Ce jour où l’on est capable de rechercher le “pour quoi” d’une maladie, le “pour quoi” d’une différence, d’une absence… Quand les ténèbres ne sont plus si denses et que l’on peut enfin s’arrêter et regarder en arrière le chemin parcouru.

Face à la fibromyalgie, j’ai eu de nombreuses réactions. Face à  l’unicité de mes enfants, aussi. Face à certaines absences …

Mais les réactions positives, mes roses personnelles, ont été accompagnées de personnes que j’ai connues, reconnues, sur ces chemins que je pensais impraticables. Je suis enfin parvenue à l’assurance, à  la certitude de pouvoir les parcourir, ces chemins.

Oui, je peux.

Merci, profondément, du fond des entrailles, à mes épines…et à l’odeur de leurs roses..

 

Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s