Egoïsmes

Egoïsmes

 

Eh bien moi, je dis: ça suffit…! Qu’on en finisse !… Qu’il meure et qu’on n’en parle plus.

 

Parce que cette attente, c’est trop dur. Ces conciliabules dans les couloirs, ces conversations interminables, les yeux qui se remplissent de larmes à tout moment, les lèvres qui tremblent… Les regards, les regards, les regards… Moi, je n’en peux plus, je ne veux plus.

Je ne veux plus de l’anxiété  qui me réveille en pleine nuit. Je ne veux plus de la peur panique qui m’envahit à chaque coup de fil. Je ne veux plus, je ne veux plus, je ne veux plus.

Qu’il meure et qu’on en finisse. Que ce soit fait, qu’on puisse en parler sans avoir peur. Qu’il meure, là, maintenant, je n’en peux plus.

Je ne veux plus le voir s’amenuiser, disparaitre. Je ne veux plus l’entendre parler de ce qu’il va faire dans quelques mois. Je veux plus penser que c’est peut-être la dernière fois qu’on se voit à chaque fois que je le quitte… Je ne veux plus.

Je ne peux plus me contrôler… Je tremble, je tremble, je tremble..

Je ne veux plus.

Qu’il meure et qu’on en finisse.

 

Qu’il se laisse aller, pour une fois…

Qu’il n’ait pas mal.

Qu’il n’ait pas peur.

Et que moi, moi, moi,… Je puisse pleurer à voix haute.

Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s